La génération suivante : celle d’Etienne BRESSE (1732 – 1777)

Etienne BRESSE, né en 1732,  s’est marié à 27 ans avec Louise FONTANEL de Villeneuve de Marc, le 18 Juillet 1758. Ils ont eu 10 enfants : 8 garçons et 2 filles.

Etienne BRESSE, s’est installé comme notaire royal à Villeneuve de Marc, où il vécu jusqu’à sa mort en 1777, à 45 ans.

(Cliquez sur document pour faire un zoom et faites un retour pour retrouver le texte).

Jean Marcel, l’ainé, dont je descends, est né le 5 septembre 1759. Il devint officier municipal d’Artas en 1796 (an IV).

Ensuite, une fille, Françoise Victoire, née le 25 Septembre 1760, est décédée à 13 ans.

Le second fils, Jean Pierre, né en Juillet 1762 est devenu vicaire d’Artas, en 1787, à 25 ans. Il est décédé en Février 1790, à 27 ans.

Le troisième fils, Etienne, né en Octobre 1764  est décédé à 8 ans.

Ensuite, la deuxième fille, Anne Marguerite, né en Janvier 1766, est décédée à 6 ans.

Le quatrième fils, Jean Vital, est né en Avril 1767. Il est devenu propriétaire à Artas.

Il a épousé en premières noces Marguerite Suzanne GINON, puis en 1808, en secondes noces Joséphine Henriette CUZEL, né en 1790. Ils eurent une seule fille, Françoise Séraphie.

Le cinquième fils, Jean Alphonse, né en Août 1768, est décédé à 3 ans.

Le sixième fils, Louis Hyppolite, né en 1770, est mort à l’armée, pendant les guerres de la République ou de l’Empire de Napoléon Ier.

Le septième fils, Clair Joseph, né en 1772 est aussi mort pendant les guerres.

Le huitième et dernier fils, Casimir, né en 1777, est décédé à Artas, en 1801, à 24 ans.

Louise FONTANEL est décédée le 28 Novembre 1809, à Artas. Elle avait 72 ans. Elle est restée veuve presque 30 ans.

Laisser un commentaire