La famille BRESSE à Artas pour les 2 générations suivantes : Philippe et Etienne BRESSE

Vous pouvez cliquer sur le texte qui apparait en bleu qui correspond à un lien hypertexte.

(Cliquez sur document pour faire un zoom et faites un retour pour retrouver le texte).

Comme nous l’avons vu dans l’article précédent, André BRESSE a eu 12 enfants, mais seulement 3 enfants ont atteint l’âge adulte :

- Françoise (libellée N° 2 par mon oncle), née le 13 septembre 1795, qui a été mariée à Thomas MERCIER de Meyrieu , situé à 4 kms d’Artas. Elle décéda à 75 ans à Meyrieu.

- Philippe, dont je descends, né le 7 Avril 1700. Il s’est marié, en 1724 avec Françoise CROIZAT d’Artas. Il est décédé à Artas le 8 Janvier 1743, à 42 ans

- Nicolas , né le 10 Août 1708, prêtre et qui a été curé de Chèzeneuve, situé à 6 kms d’Artas

Philippe BRESSE est devenu bourgeois, c’est à dire quelqu’un qui faisait partie de la bourgeoisie, qui correspondait à la catégorie sociale des commerçants et artisans.

Philippe BRESSE a eu 8 enfants. Seuls 3 enfants ont atteint l’âge adulte et se sont mariés :

- Etienne, l’ainé, dont je descends, né le 23 Août 1732 à Artas. Il s’est marié, en 1758, avec Louise FONTANEL. Il est décédé le 28 Juin 1777, à 44 ans, à Villeneuve de Marc, situé à 8 kms d’Artas, de l’autre coté de Saint Jean de Bournay.

- Geneviève , née le 4 Septembre 1737, mariée à Pierre PELLERIN, marchand, de Bourgoin (12 kms d’Artas)

- Marguerite, née le 8 Novembre 1739 à Artas. Elle s’est mariée à Pierre PERENON de Villeneuve de Marc.

Etienne BRESSE est devenu en 1759, à 27 ans, Notaire royal à Villeneuve de Marc et Procureur ès Cours de Vienne.

C’est François Ier qui a  réglementé la profession de notaire, appelée « notaire royal » sous l’ancien régime : les actes doivent être rédigés en français, leur conservation doit en être assurée et leur existence consignée dans un répertoire. Le notaire est le détenteur du sceau de l’État.
La Révolution n’a pas remis en cause l’institution notariale. Les notaires royaux deviennent notaires publicsun simple changement de dénomination.

Les notaires ont pour rôle de préparer, rédiger, attester, enregistrer et conserver des documents, ou actes notariés, qui ont une valeur légale dans des contrats de droit civil, ainsi que d’offrir des conseils juridiques.

Etienne BRESSE était en même temps Procureur ès cours de Vienne.

La Cour de Vienne correspond au Tribunal, aujourd’hui, Tribunal de Grande Instance (TGI), chargé de juger en premier ressort les affaires civiles les plus importantes.

Le procureur est un juriste chargé de représenter une partie à un procès et d’accomplir en son nom des actes de procédure. A l’époque, il agissait comme un avocat. Ce terme a donné ensuite le sens actuel de procureur qui désigne le représentant du ministère public chargé de la poursuite en justice, ou le représentant du gouvernement auprès de certains tribunaux.